Loading...
Menu

You are here

La COI soutient Omnicane dans la production d’énergie d’origine renouvelable

Maurice, 9 août 2017 – Le projet de biométhanisation de la vinasse et de production d’électricité à partir de biogaz de l’entreprise Omnicane a été présenté à la distillerie de La Baraque ce mercredi 9 août 2017. Ce projet de production d’énergie d’origine renouvelable a obtenu un cofinancement de la Commission de l’océan Indien (COI) à travers son programme ENERGIES financé par l’Union européenne (UE). 

L’initiative fait partie des 17 projets de l’Indianocéanie obtenant un cofinancement COI-UE à travers le programme ENERGIES, et s’inscrit dans la dynamique régionale de promotion des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique portée par la COI.

En effet, ce nouveau projet d’Omnicane qui augmente la part d’énergie renouvelable dans le mix énergétique du pays, permet également de réduire l’impact environnemental de l’industrie cannière à travers une valorisation des produits dérivés. Concrètement, une fois la canne broyée pour en extraire le sucre, les déchets organiques, la bagasse et la vinasse, font l’objet d’une valorisation énergétique. La distillerie d’Omnicane fermente actuellement la mélasse produite par la raffinerie de sucre et distille le liquide fermenté pour le transformer en bioéthanol, notamment utilisé dans l’agro-industrie, le secteur pharmaceutique ou comme carburant. La vinasse, issue de la mélasse, est à ce jour seulement concentrée à travers des évaporateurs pour produire un bio fertilisant.

 
H.E. Haruna Iddrisu Minister of Trade and Industry of Ghana
 
 

 

L’innovation du projet d’Omnicane consiste en la production, grâce à la vinasse, d’un engrais de meilleure qualité, mais aussi d’électricité à partir du gaz émis par le processus de méthanisation.

Ce projet est en cohérence avec la politique mauricienne de valorisation des produits dérivés de la canne à sucre ainsi que de promotion du développement durable. L’utilisation de cette production d’énergie renouvelable, fera l’objet de discussions et d’échanges avec les autorités compétentes. Ceci dans le cadre du partenariat existant de longue date entre les parties prenantes en vue d’assurer une plus grande sécurité énergétique nationale. L’objectif étant de proposer aux consommateurs mauriciens une nouvelle source d’approvisionnement énergétique propre et durable.

La cérémonie s’est déroulée sur le site de la distillerie d’éthanol d’Omnicane où sera conduit le projet, en présence d’Ameenah Gurib Fakim, présidente de la République de Maurice, d’Hamada Madi, Secrétaire général de la COI, de Marjaana Sall, ambassadeur et chef de la Délégation de l’Union européenne et de Jacques Marrier d’Unienville, CEO d’Omnicane.

Au sein de la République de Maurice, le programme COI-ENERGIES cofinance quatre projets. Deux projets sont portés par un organisme d’intérêt public, l’Assemblée régionale de Rodrigues : ils consistent d’une part à la mise en place d’un modèle d’éco-village et d’autre part à la production d’énergie à partir des déchets organiques ménagers pour la cuisson des aliments. Deux autres projets sont portés par le secteur privé à travers les sociétés Quadran pour la mise en service d’une solution de dessalement d’eau de mer par l’énergie solaire et Omnicane.


Pour en savoir plus :

Menu