Loading...
Menu

You are here

Omnicane Foundation apporte son soutien à la Mauritian Wildlife Foundation

Journée internationale de l’environnement

A l’occasion de la journée internationale de l’environnement, célébrée le 5 juin de chaque année, la Omnicane Foundation a fait une contribution de Rs 300 000 à la Mauritian Wildlife Foundation de ses fonds CSR. Cette contribution aidera cette dernière dans la préservation de la faune et la flore sur l’ile aux Aigrettes.

En effet, la Mauritian Wildlife Foundation (MWF) est la seule organisation non gouvernementale (ONG) de Maurice à s'occuper exclusivement de la conservation et de la préservation des plantes et animaux menacées d’extinction de la république de Maurice. Leur mission : Sauver les espèces menacées de l'île Maurice grâce à la restauration d'écosystèmes entiers.

De g. à dr.: Delcia Veerupen, Veshali Barah, Rajiv Ramlugon, Dr Vikash Tatayah et Jean-Hughes Gardenne, Fund Raising & Communications Manager de  a MWF lors de la visite guidé sur l’Ile aux Aigrettes. 

« L’île aux Aigrettes, c’est un espace naturel très important. Nous avons beaucoup de plantes endémiques rares. Nous avons aussi introduit des oiseaux endémiques tels que le pigeon des mares, l’oiseaux à lunettes, le cardinal de Maurice, des reptiles endémiques tel que Cercle de Telfair et le Gecko. Nous avons aussi une population de tortues que nous avons introduit sur l’ile. Ici, à l’Ile aux Aigrettes, nous avons la responsabilité de la conservation des plantes et des animaux endémiques. Nous avons des milliers d’écoliers qui viennent tous les ans pour approfondir leurs connaissances sur la conservation, les plantes et aussi pour découvrir les espèces en voie de disparition que nous avons sauvé d’extinction. L’île aux Aigrettes est un milieu reconnu internationalement pour le travail de conservation, de la biodiversité de Maurice », a expliqué le Dr Vikash Tatayah, Conservation Director de la Mauritian Wildlife Foundation, qui a accueilli des membres de la Omnicane Foundation sur l’île aux Aigrettes.

Pascal Mucktoom s’occupe des plantes endémiques à la pépinière de l’île aux Aigrettes. Il a expliqué qu’il y a environ 4 000 plantes. Il a pour mission de les transplanter dans la forêt de l’île aux Aigrettes. Selon lui, il est, cependant, primordial d’enlever les plantes envahissantes pour introduire les plantes endémiques.

« La Omnicane Foundation est présente aujourd’hui sur l’île aux Aigrettes dans le contexte de la journée internationale de l’environnement qui, cette année, met l’accent sur la biodiversité. La biodiversité est composée d’espèces animales et végétales qui cohabitent au sein d’un écosystème. C’est important de prendre conscience que l’écosystème a une interdépendance et un équilibre établi par la nature. Avec le confinement et la réduction de l’activité humaine, nous avons constaté que la nature a retrouvé ses couleurs. Il est donc important d’adopter les bonnes habitudes qui nous aideront à développer une culture éco-citoyenneté et qui nous permettra de vivre en harmonie avec notre l’environnement. Je tiens à féliciter la Mauritian Wildlife Foundation pour le travail effectué à Maurice et Rodrigues. Omnicane se situant dans le Sud, l’île aux Aigrettes se trouve dans notre région et nous sommes très concernés par la protection de l’environnement », a affirmé Rajiv Ramlugon, CSR Coordinator de la Omnicane Foundation.

Les représentants d’Omnicane ont participé à la mise en terre de plantes communément appelé Vacoas.

 

Media
Menu