Loading...
Menu

You are here

Omnicane vise à optimiser sa raffinerie et développer un hub sucrier régional.

Omnicane a récemment importé 42 000 tonnes de sucre brut du Brésil. La cargaison est actuellement en cours de déchargement à Port-Louis. Cette initiative marque un tournant historique au plan du cluster sucrier du pays. Le sucre devra être raffiné à La Baraque et réexporté vers de nouveaux marchés dans la région, ceci visant à terme le positionnement du pays comme un centre de raffinage régional pour le sucre, tout en réduisant notre dépendance envers le marché européen qui connaîtra des changements majeurs en 2017.

De gauche à droite: Peter Hough, Sugar Development Executive d’Omnicane et Jacques d’Unienville, Chief Executive Officer d’Omnicane.


Lors d’une présentation à la presse, le mercredi 9 mars au siège d’Omnicane, M. Peter Hough, Sugar Development Executive du cluster cannier d’Omnicane, a souligné les défis auxquels est confronté le secteur sucrier local, notamment la diminution des surfaces sous cultures, ainsi qu’une récolte en baisse, en particulier cette année.

« L’importation de 42 000 tonnes de sucre du Brésil nous permet de protéger 150 emplois et de maintenir les revenus générés par nos services indirects. Cela assurera la continuation de nos activités de raffinage et nous procurera aussi l’occasion de prospecter de nouveaux débouchés pour le sucre raffiné », précise-t-il.


M. Hough a tenu à préciser qu’Omnicane détient la certification Coca-Cola, ce qui constitue un avantage certain sur un marché des plus compétitifs.

« Nous avons investi dans des capacités d’emballage plus flexibles pour ainsi mieux répondre aux attentes de la clientèle. Cette importation représente une opportunité à long terme pour nous. Le sucre importé du Brésil pourra ensuite être exporté vers des marchés porteurs en Afrique ou en Asie. Nous pourrons par la suite réduire notre dépendance aux marchés européens, et renforcer l’image d’Omnicane et de Maurice en tant que producteur de sucre sophistiqué », avance M. Peter Hough.

Pour sa part, M. Jacques M. d’Unienville, Chief Executive Officer d’Omnicane, a déclaré que l’importation de sucre brut, les opérations de raffinage et l’exportation vont renforcer cet outil qui permettra ainsi à Omnicane de demeurer un partenaire industriel fort au service des planteurs.

« Nous voulons continuer à être à l’écoute du marché mondial en étant toujours plus réactifs et en assurant une plus grande valeur ajoutée à nos produits », dit-il.

Le raffinage et l’importation du sucre vers de nouveaux marchés devraient accroître la compétitivité d’Omnicane dans les années à venir. Ce jalon historique permet ainsi à Maurice de mieux se repositionner en tant que producteur sucrier d’envergure mondiale.

 

Menu