Loading...
Menu

You are here

Omnicane reçoit l’Ambassadrice de France à Maurice et réitère son engagement en vue de la transition écologique et énergétique.

S.E. Mme. Florence Caussé-Tissier : « heureuse de voir qu’Omnicane s’appuie sur le savoir-faire français de l’entreprise Albioma pour valoriser efficacement les sous-produits de l’industrie sucrière »

L’Ambassadrice de France à Maurice, Madame Florence Caussé-Tissier, a effectué une visite d’information au cluster agro industriel cannier d’Omnicane de La Baraque ce vendredi. Accueillie à son arrivée par le CEO d’Omnicane, M. Jacques d’Unienville, Mme Florence Caussé-Tissier a assisté à une présentation générale évoquant les différentes étapes et composantes de transformation industrielle depuis la mise en place du cluster, aujourd’hui un pôle agro industriel cannier durable, ayant réalisé une intégration diversifiée à partir de la canne à sucre, produisant du sucre raffiné, des sucres spéciaux, de l’électricité à partir de la bagasse, du bio éthanol, du gaz carbonique et des bio fertilisants, de même que de l’intrant vert pour la fabrication de ciments spéciaux sur un même site agro industriel.

Jacques d’Unienville, lors de la présentation assortie d’une vidéo d’introduction, a évoqué sa participation à la rencontre des entrepreneurs francophone à Paris en aout 2021, une rencontre organisée à l’initiative du MEDEF. Le CEO d’Omnicane y avait réitéré l’engagement de l’entreprise en faveur du développement durable et la production d’énergies renouvelables. « J’avais alors insisté sur l’importance d’accroitre l’importance de la biomasse pour notre production d’électricité pour que notre pays continue et accentue sa transition énergétique, en augmentant la part des énergies renouvelables en ligne avec les objectifs des autorités, soit d’atteindre d’ici 2030 un pourcentage d’entrant à hauteur de 60% à base de combustibles non fossiles pour assurer notre production énergétique. » Un engagement réitéré en présence de Madame l’Ambassadrice de France. 

Jacques d’Unienville a par ailleurs rappelé les relations privilégiées existant entre Omnicane et la société Albioma, le partenaire technique et stratégique, pour ce qui est de la production énergétique au niveau de centrales thermiques d’Omnicane de La Baraque et de Saint Aubin. Albioma dispose d’un savoir-faire reconnu au niveau mondial dans le secteur, notamment au Brésil. Poursuivant sa présentation, Jacques d’Unienville a rappelé que plus près de nous, à la Réunion, Albioma est un acteur important dans la production énergétique. Et chez nos voisins, la transition énergétique est bien enclenchée avec un objectif de zéro charbon d’ici 2025. « Il y a là un potentiel de partenariat et d’échanges d’expertise, notamment au niveau de la coopération régionale à travers la Commission de l’Océan Indien, avec le soutien de l’Union Européenne et bien sûr de la France » a précisé le CEO d’Omnicane.

Omnicane - Ambassadrice de France

Accueil de Madame l'Ambassadrice ce matin et remise d'une note d'information sur la transition énergétique par MM. Jacques M. d'Unienville CEO d'Omnicane, Jérome Jaen, Group Chief Operations Office et Jean Luc Caboche, General Manager - Milling & Logistics Operations at Omnicane, visite de la centrale thermique, de la distillerie d’éthanol et présentation des produits Dina Life.

Ce dernier a également mis l’emphase sur le modèle opérationnel du cluster agro industriel cannier d’Omnicane de la Baraque : « qui constitue un modèle d’économie circulaire qui privilégie l’efficience et met l’emphase sur le concept de zéro déchet. C’est ainsi que chaque substrat d’un processus industriel est réinjecté dans le circuit en tant qu’intrant d’un autre processus industriel, visant une exploitation optimale de la vanne et de l’ensemble de ses sous-produits le long de la chaine de production agro industrielle intégrée ».

Jacques d’Unienville a, par ailleurs, rappelé la production de sucres spéciaux anti oxydants et Low GI sous la marque Dina Sugars qui ont fait l’objet d’une présentation spécifique, de même que des sucres industriels raffinés, destinés à l’exportation. Il s’est par la suite attardé sur la production de bioéthanol comme combustible vert, alimentant une turbine à combustion sur la centrale d’Albioma à St Pierre à la Réunion. Cette centrale de 41 MW est une première mondiale qui tourne avec 80% de bioéthanol provenant de la distillation de la mélasse de canne à sucre. Mention a également été faite sur la mise au point, et par la suite la commercialisation, de hand sanitizers à partir de la distillerie de bioéthanol sous la marque Dina Care, pour enfin terminer la présentation en évoquant de la stratégie d’initiatives régionales dans le secteur des énergies renouvelables, avec la récente livraison et mise en service au Rwanda d’une centrale hydro électrique de 5 MW.

A l’issue de sa visite des installations du cluster agro industriel cannier, Madame Florence Caussé-Tissier a déclaré que « La réalisation des objectifs portés par Maurice, visant l’augmentation de la part des énergies renouvelables dans son mix énergétique, implique une action de tous les secteurs. Je suis aujourd’hui heureuse de voir qu’Omnicane s’appuie sur le savoir-faire français de l’entreprise Albioma, pour valoriser efficacement les sous-produits de l’industrie sucrière et ouvrir, peut-être, d’autres perspectives».

Menu